La droite, la gauche, et je ne suis pas davidg

Political compassPolitical compassJ’ai lu le dernier billet d’Élodie G Martin que vous pouvez lire ici:
http://elodiedmartin.wordpress.com/2007/11/20/les-idees-interessantes-de-davidg/

Un lecteur lui a suggéré beaucoup d’idées… très à droites.  D’ailleurs, notez que davidg n’est PAS MOI.

M’étant toujours décrit un peu à droite, j’aurais cru pouvoir être d’accord avec plusieurs suggestions.  Cependant, je crois qu’en général, c’est aller trop loin sur la privatisation, la libre entreprise, voire l’anarchisme.

Si vous ne savez pas exactement où vous vous trouvez sur la boussole politique (gauche-droite), je vous suggère de lire le billet d’Élodie G Martin, ou de passer le test de The Political Compass… qui est rapide à faire, et très précis.

Renverser dès maintenant le PLQ?

Mario DumontEst-ce qu’il est vraiment temps pour l’ADQ de renverser le gouvernement de Jean Charest?

C’est ce qu’on apprend ce matin ici.

En effet, Mario Dumont déposera à l’Assemblée Nationale une motion visant à faire tomber le Gouvernement Charest.

Malgré les sondages qui mettent l’ADQ bon dernier, il ose tout de même ce geste.  Au moins, Pauline Marois est assez sensée pour ne pas appuyer cette motion.  Mais qu’est-ce qui pousse Mario Dumont à agir si vite?  Qu’a-t’il à gagner?  Absolument rien!  Sinon donner une longueur d’avance à Pauline Marois et le PQ… et obtenir un nouveau gouvernement minoritaire.

Jean-Marie De Koninck et les jeunes au volant

Mercury CougarCe midi, Jean-Marie De Koninck est en entrevue avec Simon Durivage à RDI.  Connaissant personnellement Jean-Marie (j’étudie les mathématiques à l’Université Laval!), je suis plus attentif à son message.

Il propose que les jeunes fassent la même chose qu’ils font avec l’environnement: se mobiliser et mettre à la mode la prudence au volant.

Je crois fondamentalement que c’est une bonne idée.  C’est drôle, je songeais justement à cela ce matin.  Comme il dit à la télé, il faut augmenter le risque de se faire arrêter pour excès de vitesse.

Si je vous parle de mon expérience au volant, vous devez penser que j’étais un jeune prudent et responsable.  Je n’ai jamais touché à aucune drogue, je ne sors pas vraiment, je ne bois pas beaucoup, j’étudie les mathématiques.  J’ai l’air d’un bon garçon.  Cependant, au volant de mon Mercury Cougar dernier modèle, je roulais… vite.  Très vite.

Par chance, je n’ai jamais heurté qui que ce soit, et jamais fait aucun accident.  Mais ç’aurait pu.  Pendant une période, je dois avouer que je ne faisais presque aucun arrêt obligatoire.  J’ai eu des dizaines de contraventions et malgré tout, je roulais aussi vite.

Jusqu’à quand me demanderez-vous?  Je ne peux pas dire.  Maintenant, j’ai compris que la vitesse n’affectait pas vraiment le plaisir de conduire, ni la durée du transport.  Aujourd’hui, il est rare que j’atteigne une vitesse supérieure à 110 km/h sur l’autoroute, et 60-65 km/h en ville.  Ce qui a changé chez moi, c’est de devenir mature peu à peu.  J’étais mature à 17 ans, mais aujourd’hui je suis un véritable adulte.