Aujourd’hui, j’ai goûté au futur électrique

Comme dans Retour vers le futur, je me suis senti propulsé dans une autre décennie.

Grâce à une connaissance, Sylvain Juteau, j’ai pu goûter au plaisir de conduire une voiture absolument incroyable: la Tesla.

Sylvain Juteau est un des plus grands évangélistes de la voiture électrique au Québec. C’est un ambassadeur très passionné qui tient un blogue très populaire sur la conduite de véhicule électrique. D’ailleurs, allez le lire !

Si vous pensiez arrêter de lire maintenant et que vous voulez immédiatement la conclusion, disons qu’il m’a très impressionné et que je vais sans doute devenir moi-même un ambassadeur. Voilà, c’est dit.
Si vous voulez les détails, continuez à lire…

C’est donc vers midi qu’il est arrivé à mon bureau avec son bolide, fraîchement lavé. Première impression: c’est une belle voiture, sans plus. Je conduis des Volvo parce que j’aime que les voitures ne projettent qu’une image standard mais scolarisée, plutôt qu’une image de m’as-tu-vu.

tesla-model-s-ev-blue-read

On remarque rapidement qu’il y a beaucoup de rangement et que l’espace intérieur est très aéré. Beaucoup plus d’espace disponible dans l’habitacle que dans ma Volvo S40.

Sans entrer dans les détails d’une chronique automobile détaillée, je peux vous dire que j’ai été agréablement surpris d’une multitude de détails (ex: poignées extérieures qui s’encastrent dans la carrosserie quand on s’éloigne du véhicule), mais j’ai quand même eu l’impression que la finition, bien que soignée, était légèrement digne d’un premier modèle d’un nouveau joueur dans l’industrie.

J’ai été en réalité très, mais très impressionné par toute la technologie: le gros écran tactile pour les contrôles, l’application iPhone qui permet de contrôler à distance plusieurs paramètres, la suspension et la sensibilité du volant qui s’ajustent à partir de l’écran, le firmware qui s’update tout seul, le trafic en direct sur l’écran, etc…

Crédits photo: http://www.pocket-lint.com/news/118876-tesla-model-s-pictures-hands-on

Crédits photo: http://www.pocket-lint.com/news/118876-tesla-model-s-pictures-hands-on

Mais c’est lorsqu’on part rouler qu’on atteint cette impression de voiture du futur. Peu de bruits, une douceur, mais une puissance extraordinaire ! Quand on dit accélération 0-100km/h en 4,4secondes, je le crois !

J’ai eu l’immense chance de pouvoir prendre le volant et de pouvoir appuyer sur le gaz. En fait, cette expression mourra sûrement bientôt !

Ça tire ! Incroyablement ! Beaucoup plus que toutes les voitures que j’ai conduites jusqu’à ce jour. En fait, je crois que ça se compare à l’accélération d’une Ferrari (certains modèles).

Je n’ai appuyé sur les freins que deux fois. Quand on lâche l’accélérateur, la voiture compresse et se recharge. Ainsi, on peut conduire plus longtemps, et les freins s’usent moins. Très intelligent !

Crédit photo http://www.digitaltrends.com/apple/is-tesla-the-next-apple/

Crédit photo http://www.digitaltrends.com/apple/is-tesla-the-next-apple/

Allez donc en essayer une !

Finances

Bon, on n’est pas tous millionnaires et vous voulez savoir si vous pouvez vous le permettre.

Je me suis fait dire que le financement offert sur place revient à environ 1200$ par mois. Mais pensez-y, presque plus de changements d’huile et 0$ d’essence !

Si vous vous achetez une voiture normale à 700$/mois et que vous roulez le moindrement, il vous en coûtera pratiquement 1200$ par mois de toutes manières.

Pourquoi ne pas être de son temps ? (ou en avance sur son temps, comme Sylvain Juteau !)

4 réponses à “Aujourd’hui, j’ai goûté au futur électrique”

  1. Richard3 dit :

    Chanceux! Tu as pu vivre l’expérience Tesla avant moi! En fait, le « maniaque de chars » en moi est officiellement jaloux! Au moins, je peux me consoler, puisqu’il y a presque deux ans, maintenant, j’ai fait l’essai d’une Challenger SRT8!

    Honnêtement, je suis peut-être la bête noire de tous les ayatollahs de la voiture électrique! C’est vrai, quoi! La plupart des voitures électriques sont d’une laideur consommée (dans le cas de la Mitsubishi i-MIEV, cela tient presque du sac brun sur la tête en conduisant), et à part l’aller-retour au boulot (à condition que la distance, et les bouchons de circulation, ne soit pas trop longs), on ne peut pas faire grand chose, avec ces bagnoles! Ce qui m’horripile le plus, ce sont les quelque 8000$ de subvention gouvernementales aux acheteurs; encore un exemple des pauvres qui subventionnent les riches! Mais ça, c’est une autre histoire!

    Le fond de l’affaire, c’est qu’en plus ou moins 125 ans, grâce aux progrès technologiques, nous sommes passés de plus de trois jours à moins de trois heures pour faire la distance Montréal-Québec en voiture; s’il faut dormir à Trois-Rivières, ou à Drummondville, le temps que la bagnole se recharge, on n’avance pas! L’autonomie est le principal écueil de la voiture électrique, et les fabricants devront continuer à y travailler sérieusement.

    Par contre, Tesla détient un excellent filon. Une voiture aux dimensions agréables, aux lignes soignées, avec un très bon confort, une technologie innovante, et des accélérations dignes des meilleures voitures sur le marché. De plus, avec le réseau de bornes de recharge dédiées Supercharger (http://www.teslamotors.com/supercharger) qui croîtra énormément dans les prochaines années (dont une qui devrait surgir quelque part autour du Madrid, en 2014), ceux qui en ont les moyens devront en profiter très bientôt, car tout cela deviendra de moins en moins exclusif! D’autant plus que Tesla parle d’un modèle plus abordable (dans les 35,000$ US) d’ici trois ou quatre ans.

    Bref, autant le développement de l’automobile, en Amérique du Nord, est passé par les GM, Ford et Chrysler, au début du XXe Siècle, autant celui du véhicule électrique devrait définitivement passer par Tesla.

  2. Bonsoir David!

    Merci de prendre le temps de mettre par écrit ton expérience «électrique» et de partager avec ton réseau.

    La voiture électrique démontre que les voitures «thermiques» datent du 20e siècle!

    Et aujourd’hui, au Québec, il existe 9 modèles de voitures branchables, selon les budgets et besoin des gens.

    Il n’y a plus aucune raison de continuer à prendre cette DROGUE qu’est l’essence et la station d’essence. 15 Milliards de dollars quitte le Québec à chaque année pour enrichir les Princes du Moyen Orient … Ici au Québec, nous avons accès à d’énormes surplus d’électricité PROPRE et qui, en prime, coûte 10 fois moins cher que l’essence. Alors pourquoi ne pas se servir … après tout, Hydro-Québec appartient à tous les Québécois!!

    De plus, notre petite planète bleue à un criant besoin d’air «pur»!

  3. @Richard3 En effet. Surtout que la voiture a une autonomie de 440km, ce qui est largement suffisant pour faire Montréal-Québec !

  4. […] Aujourd’hui, il a fait l’essai routier de ma Tesla Model S. Il a tellement apprécié cette voiture qu’il a mis ses propres impressions par écrit sur son blogue personnel. Je vous invite chaudement à le lire : AUJOURD’HUI, J’AI GOÛTÉ AU FUTUR ÉLECTRIQUE. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *